Accueil

Guide des huiles au CBD

CBD : le guide du débutant

A travers toutes les informations contenues dans ce guide et nos conseils, vous pourrez apprendre ce qu’est le CBD, comment le consommer et dans quel but.

Le CBD qu’est-ce que c’est ?

Le CBD ou cannabidiol est une molécule de la famille des cannabinoïdes, présent naturellement dans le chanvre et le cannabis. Le CBD entrant dans la préparation de nombreux produits disponibles sur le marché français est extrait exclusivement de chanvre industriel, sélectionné parmi plusieurs variétés ne contenant qu’un très faible pourcentage de THC. Le THC, comme le CBD est un cannabinoïde, mais ils n’ont absolument pas les mêmes effets sur l’organisme ; quand le premier est considéré comme une substance stupéfiante, l’autre n’apporte aucun effet psychotrope et est dépourvu de pouvoir addictif. Pour en savoir plus sur les différences entre le THC et le CBD, rendez-vous plus bas dans cet article.

L’extraction du CBD

Le CBD que l’on retrouve dans les produits vendus en France doit toujours être extrait de chanvre et ne peut provenir que de certaines variétés autorisées et choisies pour leur faible teneur en THC.

Il existe plusieurs méthodes d’extraction du CBD, mais les professionnels utilisent en général une méthode complexe et très efficace : l’extraction au CO2 supercritique. Pour faire simple, cette méthode remplace les solvants habituellement utilisés par du CO2 maintenu à une pression et une température bien précise ; le CO2 se transforme alors en solvant qui permet de récupérer les particules du chanvre sélectionnées au préalable. Le CO2 peut être réutilisé, cela en fait également une méthode propre et respectueuse de l’environnement.

Cette haute technologie est très efficace pour extraire du CBD d’une grande pureté, mais elle reste complexe et chère à mettre en œuvre, c’est en partie pour cela que le prix du CBD est aussi élevé.

Le fonctionnement du CBD

Pour mieux comprendre comment fonctionne les cannabinoïdes, il faut d’abord vous présenter le système endocannabinoïde (SEC). Il est composé de deux récepteurs principaux CB1 et CB2 que l’on retrouve disséminés dans de nombreuses parties du corps, et qui réagissent à différents types de cannabinoïdes.

Mais le système endocannabinoïde n’est pas fait seulement pour réagir avec les phytocannabinoïdes venus du chanvre ; l’organisme produit lui-même ses propres cannabinoïdes, que l’on appelle endocannabinoïdes. Parmi ces endocannabinoïdes on retrouve l’un des plus connus, l’anandamide.

L’anandaminde est encore à l’étude afin de détailler toutes ses applications, mais on sait qu’il joue un rôle régulateur dans l’alimentation, la motivation et le plaisir. Le CBD extrait du chanvre, qui est lui un phytocannabinoïde n’a pas d’action réellement directe sur les récepteurs CB1 et CB2, mais il agit comme un inhibiteur de l’enzyme FAAH (qui dégrade l’anandamide), ce qui entraîne donc une plus grande concentration d’anandamide dans l’organisme.

Quels sont les effets du CBD ?

Les bienfaits constatés

Les consommateurs de CBD, ont des profils très variés et utilisent le CBD pour de multiples raisons, en voici quelques-unes :

  • Le CBD est largement utilisé dans une démarche de diminution du stress et permet à un grand nombre de personnes d’accéder plus facilement à un état de détente et de relaxation.
  • Le CBD est également utilisé, dans une moindre mesure, afin de soulager certaines douleurs chroniques ou des symptômes liées à l’arthrite.
  • Le CBD entre également dans les habitudes de consommation des fumeurs dans le but de diminuer leur consommation.

Le CBD a de nombreux effets, mais il ne peut pas être considéré comme un médicament et être utilisé pour tenter de soigner des maladies. De nombreuses recherches seront encore nécessaires afin d’apporter des réponses claires quant aux applications bénéfiques du CBD sur l’organisme, en attendant les consommateurs peuvent s’entraider en partageant leurs expériences des effets du CBD.

Les effets secondaires du CBD

La consommation de produits au CBD peut apporter quelques effets secondaires, sans grande gravité, mais qu’il est important de connaître afin de réguler au mieux son dosage.

La bouche sèche est un effet secondaire assez connu et répandu, surtout lorsque le CBD est vaporisé avec une cigarette électronique ; en effet le propylène glycol contenu dans les e-liquides peut avoir des effets légèrement irritants.

D’éventuels problèmes digestifs peuvent apparaître à la suite de la consommation de CBD chez certaines personnes sensibles à la molécule. Chez certains consommateurs, la prise de CBD pourrait entraîner des nausées, des diarrhées et même un dérèglement de l’appétit. Selon certaines études sur les effets du CBD et son action sur la sensation de faim, il semblerait que ce cannabinoïde puisse diminuer l’appétit.

La consommation de CBD peut également induire un état de somnolence parfois accompagné d’étourdissements, généralement lors d’une prise trop importante ou lorsque le consommateur est particulièrement sensible à la molécule. Si vous remarquez qu’après la prise de CBD, vous êtes sujet à ce type d’effet secondaire, nous vous conseillons de diminuer la dose prise mais également de ne pas effectuer de tâche réclamant une vigilance accrue.

Le CBD est également connu pour parfois faire diminuer la pression artérielle ; il est donc déconseillé aux personnes sujettes aux problèmes d’hypotension de consommer du CBD, surtout sans l’avis préalable d’un médecin.

Le CBD a également une incidence sur la capacité de l’organisme à assimiler certains médicaments : les médicaments qui sont dégradés par le foie sont particulièrement concernés par cette interaction. En consommant du CBD en même temps que certains médicaments, les effets de ces derniers peuvent être diminués tandis que d’éventuels effets secondaires peuvent être augmentés. Il est donc primordial de consulter un médecin en cas de traitement médicamenteux avant de prendre du CBD et d’espacer la prise de médicaments de celle du CBD.

Bien entendu ces symptômes sont toujours en relation avec une consommation importante de CBD, et un dosage léger n’entraînera généralement aucun de ces symptômes.

Les différents produits au CBD

Le CBD se décline sous de nombreuses formes, adaptées chacune à des modes d’administrations différents ; autrement dit, il y en a pour tous les goûts et toutes les sensibilités.

Voici une liste des principaux produits contenant du CBD :

  • Les e-liquides au CBD destinés à la cigarette électronique sont un mélange d’une base de propylène glycol et de glycérine végétale avec du CBD sous forme de cristaux ainsi que des arômes ou terpènes.
  • Les huiles au CBD et gélules au CBD destinées à une administration par voie orale sont constituées d’une base d’huile végétale (olive, chanvre…) avec un extrait de CBD Full Spectrum (contenant d’autres cannabinoïdes et terpènes) ou avec des cristaux de CBD.
  • Les compléments au CBD ressemblent aux huiles mais ont une composition qui se rapproche des compléments alimentaires et contiennent principalement un mélange de vitamines.
  • Les crèmes au CBD sont destinées à un usage cosmétique avec une application cutanée.
  • Les aliments au CBD comme les bonbons ou les boissons comme les sodas, représentent une manière agréable et discrète pour tous les gourmands de consommer le CBD au quotidien.
  • Les cristaux de CBD sont une des formes les plus pures du CBD (à généralement plus de 98%) et peuvent être utilisés dans de nombreuses préparations comme matière première ou être consommés directement mais avec modération.
  • Les fleurs et feuilles de chanvre à forte teneur en CBD sont également disponibles dans de nombreux pays mais ne sont pas autorisées à la vente en France.

Comment consommer le CBD ?

Chaque consommateur pourra trouver le produit au CBD qui convient à ses préférences mais également à ses modes d’administration de prédilection.

Les méthodes d’administrations

La méthode d’administration par voie orale concerne principalement les huiles, gélules, compléments et aliments au CBD. Les huiles au CBD vous permettent d’assimiler rapidement le CBD surtout lorsqu’elles sont administrées par voie sublinguale, c’est-à-dire en déposant la dose recommandée directement sous la langue. Les gélules sont parfaites pour ceux qui n’apprécient pas les saveurs végétales des huiles.

La méthode d’administration par voie cutanée concerne principalement les baumes et crèmes au CBD à appliquer directement sur la peau.

La méthode de vaporisation sur un matériel adapté est destinée aux e-liquides. Il est important de ne jamais utiliser une huile contenant du CBD avec une cigarette électronique classique destinée au vapotage.

Les cristaux peuvent quant à eux être consommés de différentes manières : par voie sublinguale ou en dilution dans une huile ou un e-liquide. Ils peuvent également être vaporisés directement avec un matériel bien spécifique différent des cigarettes électroniques.

Nos conseils de consommation

Chaque type de produit au CBD se consomme de différente manière et ne sera pas concerné par le même calcul des dosages. Nous vous invitons donc à toujours bien vous renseigner sur la méthode de consommation que vous aurez choisi et de respecter les dosages conseillés par les fabricants.

Dans tous les cas, la meilleure manière d’appréhender le CBD, c’est de débuter par des dosages légers qui vous permettront de découvrir les effets tout en douceur. Trouver le dosage adéquat demande parfois du temps et de l’expérience, ne soyez donc pas trop pressés et vous pourrez profiter au mieux du CBD !

Le CBD pour les animaux

Le CBD n’est pas destiné qu’aux humains et peut également avoir des effets chez nos amis les animaux. Les mammifères (et les vertébrés en général) sont eux aussi dotés d’un système endocannabinoïde et sont sensibles à l’utilisation des cannabinoïdes.

Les chiens, chats, chevaux, comme les humains peuvent être particulièrement sensibles au CBD il est donc important de leur proposer des produits adaptés à leur morphologie et à leurs sens souvent très développés. Quelques fabricants proposent des produits au CBD spécialement étudiés pour les animaux, généralement sous la forme d’huiles ou de compléments respectant leur régime alimentaire.

Le fait de donner du CBD à son animal doit toujours être réfléchi, nous vous conseillons également de consulter votre vétérinaire habituel avant toute administration de CBD, principalement si votre animal suit un traitement médicamenteux. Pour en savoir plus sur les différents produits disponibles et sur les dosages du CBD chez les animaux, nous vous invitons à consulter notre article complet « le CBD pour Animaux  ».

La légalisation

Le CBD est un composé actif de la plante cannabis, il tombe logiquement sous la réglementation française concernant l’interdiction d’usage du cannabis. Mais le CBD n’étant pas considéré comme un stupéfiant, au contraire de son cousin le THC, il existe une dérogation pour son extraction et son utilisation.

A l’origine, il existe une dérogation sur l’usage du chanvre permettant l’utilisation de certaines variétés de plante principalement dans les domaines de l’industrie. Voici un rappel des règles entourant la commercialisation du CBD en France :

  • Le CBD ne peut être extrait que de variétés de chanvre sélectionnées et inscrites dans le Code de la santé publique contenant moins de 0,2 % de THC.
  • Le CBD ne peut être extrait que des fibres et graines de la plante.
  • Les produits au CBD ne doivent pas contenir de THC.

La législation du CBD est plus restrictive en France qu’en Europe, ce qui pose actuellement un sérieux problème concernant la libre circulation des biens ; au vu de la démocratisation des produits au CBD et de l’état actuel de la loi, d’éventuelles évolutions seront peut-être à prévoir dans un futur proche.

Quelle est la différence entre le THC et le CBD ?

Le THC et le CBD sont tous les deux des phytocannabinoïdes mais ils n’ont absolument pas les mêmes effets sur l’organisme.

Le THC est connu pour ses effets psychotropes importants ; avec lui il peut y avoir un effet « planant », ou euphorisant mais également l’apparition d’effets négatifs (paranoïa, crises d’angoisse…). Le THC se fixe directement aux récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde pour une action directe sur le système nerveux.

Le CBD lui n’est pas considéré comme une substance psychotrope et ne provoque aucun effet de « défonce ». Les recherches effectuées sur ce cannabinoïde n’ont mis en évidence aucune propriété addictive au contraire du THC.

Quelle est la différence entre l’huile de CBD et l’huile de chanvre ?

L’huile de chanvre et l’huile de CBD sont deux produits différents issus du chanvre mais que l’on n’obtient pas avec les mêmes procédés.

L’huile de chanvre est avant tout une huile végétale comme les autres, extraite des graines de chanvre. Cette huile est généralement produite en utilisant une méthode de pression à froid des graines permettant de récolter l’huile qu’elles contiennent en évitant la perte de certains composés nutritifs bénéfiques à l’organisme. L’huile de graine de chanvre est une huile riche en acides gras essentiels oméga 3 et 6 qui contient également de la vitamine E aux propriétés antioxydantes, très appréciées dans le domaine de la cosmétologie. L’huile de chanvre peut-être utilisé comme matière grasse pour la préparation de recettes mais également entrer dans la composition de produits de beauté ou de soin pour la peau.

L’huile au CBD est généralement constituée d’une base d’huile végétale, cela peut être une huile de graines de chanvre ou une huile d’olive, et de CBD. Il existe autant de recettes d’huile au CBD que de fabricants pour les inventer ; certains ajoutent des extraits de plantes ou racines apportant des effets complémentaires et permettant de rendre ces huiles très riches et bénéfiques pour l’organisme.

La principale différence entre ces deux huiles est que l’huile de chanvre ne contient pas de CBD, c’est une huile végétale classique, tandis que l’huile au CBD est une huile végétale agrémentée de cannabidiol et pouvant également contenir des traces d’autres cannabinoïdes et terpènes.