Accueil

Guide des huiles au CBD

Les effets du CBD

Le CBD est une molécule que l’on commence à bien connaitre et qui se décline sous différentes formes pour s’adapter au mieux à tous les consommateurs. Les effets du CBD ne sont pas tous bien connus : pour connaître les applications possibles du CBD, il est possible de se référer aux témoignages des nombreux consommateurs et aux différentes études effectuées dans le domaine.

Quels sont les effets du CBD ?

Le CBD a de nombreux effets, certains particulièrement présents et d’autres plus discrets, qui pourront s’adapter à chaque profil de consommateur et pour différents usages.

Le CBD n’a pas d’effets psychotropes

Le CBD est un cannabinoïde naturellement présent dans le cannabis et le chanvre. Malgré sa nature, le CBD est totalement différent du THC, l’un de ses cousins cannabinoïdes ; le CBD n’est pas une substance psychotrope et n’a aucun effet « planant » ou euphorisant au contraire du THC. Consommer du CBD ne vous expose donc à aucun effet de « défonce » et ne modifiera pas la perception du monde qui vous entoure.

Le CBD n’est pas considéré comme une substance illicite et se différencie du THC par ses effets ainsi que par une absence de pouvoir addictif selon les études disponibles.

Les consommateurs témoignent

Les consommateurs de CBD sont les premiers à relayer les effets potentiels du CBD en partageant leurs expériences personnelles ; ces témoignages permettent au plus grand nombre de découvrir le CBD dans de bonnes conditions et de déterminer plus facilement le dosage adapté aux effets recherchés.

Concernant les effets les plus relayés on compte notamment :


- Des effets relaxants et anti-stress  : le CBD est utilisé par une grande majorité de personnes afin de diminuer le stress et lutter à une certaine échelle, contre les états anxieux. Le CBD apporterait un sentiment de relaxation plus ou moins fort selon les dosages choisis et la sensibilité de chacun.
- Des effets antalgiques légers  : le CBD est également utilisé afin d’aider à lutter contre certaines douleurs et diminuer par exemple les symptômes douloureux de l’arthrite.
- Le CBD est parfois utilisé comme une aide pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer.

Les effets du CBD à l’étude

Il existe des études scientifiques variées sur les effets du CBD, mais nous ne connaissons pas encore tous les effets possibles de cette molécule et ses incidences sur l’organisme à long terme.

Les principales études scientifiques menées sur le CBD ont permis de mettre en lumière de nombreux effets physiologiques impactant diverses fonctions du corps humain et potentiellement différentes maladies. Les principaux effets du CBD sont selon les recherches effectuées, des effets anxiolytiques, antipsychotiques, antiépileptiques, anti-inflammatoires

Suite à ses études, le CBD est entré dans la composition de médicaments comme le SATIVEX ou l’EPIDIOLEX ; les médicaments qui comportent du CBD sont bien entendu réservés à une utilisation supervisée par un professionnel de santé et doivent faire l’objet d’un suivi médical.

Dans tous les cas, il est important de rappeler que l’utilisation du CBD sous toute autre forme que les médicaments bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché, ne peut pas servir à traiter ou guérir une maladie.

Le CBD a-t-il des effets dangereux ?

Le CBD n’est pas considéré comme une substance dangereuse, l’OMS a d’ailleurs préconisé que ce composé du chanvre ne soit pas considéré comme une substance contrôlée, en concluant qu’il ne semblait pas être un produit nocif pour la santé. Même si les produits au CBD sont de plus en plus nombreux et que les consommateurs les utilisent régulièrement, ils peuvent avoir quelques effets secondaires d’intensité variable, en fonction des dosages consommés.

Des effets secondaires légers

Les effets secondaires des produits au CBD diffèrent principalement selon le mode d’administration et le dosage choisis, mais également de la sensibilité personnelle de chacun face aux cannabinoïdes.

L’un des effets secondaires les plus répandus est la bouche sèche ou une légère irritation des voies respiratoires, principalement lorsque le CBD est vaporisé avec une cigarette électronique. Ces désagréments peuvent généralement être diminués en choisissant un dosage de CBD moins élevé.

Certaines personnes peuvent également être sujettes à une légère somnolence ou des étourdissements. Là encore, l’ajustement du dosage peut diminuer voire faire disparaître ces symptômes. Pour les personnes sensibles à la molécule qui ont tendance à expérimenter ce genre d’effets secondaires, il est particulièrement recommandé de ne conduire après la prise de CBD.

Comme la consommation de compléments alimentaires, l’utilisation du CBD principalement sous la forme d’huiles peut engendrer des désagréments intestinaux sans gravité. Il est alors recommandé aux personnes expérimentant ces effets de changer de méthode de consommation ou de diminuer les dosages.

Enfin, le CBD pourrait être à l’origine d’une légère baisse de la tension artérielle, surtout lors de prises importantes. La consommation de produits au CBD est alors potentiellement problématique pour les personnes sujettes à l’hypotension.

Les interactions à connaître

Le CBD comme d’autres phytocannabinoïdes, peut avoir des interactions avec certains médicaments, principalement à cause de leur incidence sur le cytochrome P450, une enzyme du foie. En effet, le CBD inhibe l’efficacité de cette enzyme qui contribue à la métabolisation d’un grand nombre de médicaments, il peut en résulter une altération des effets de ces médicaments et une possible augmentation de leurs effets secondaires.

Les interactions du CBD avec les médicaments sont directement liées aux quantités consommées, il est donc toujours préférable de choisir des dosages légers et de faire preuve de modération. Pour le moment, il n’existe pas à proprement parler de dose maximale à ne pas dépasser afin d’éviter toute interaction médicamenteuse, mais selon certaines études, une dose de 25 mg administrée par voie orale pourrait avoir des effets bloquant sur certains médicaments. Les personnes suivant un traitement médicamenteux doivent de préférence consulter leur médecin avant de consommer du CBD. En règle générale et sans plus d’études sur les possibles interactions du CBD, nous vous invitons à espacer la prise de CBD de toute prise de médicaments.

Les précautions à prendre

Les études menées sur le CBD ne peuvent pas encore démontrer les effets de ce cannabinoïde sur la gestation, et par principe de précaution, les produits au CBD sont déconseillés aux femmes enceintes .

Les produits au CBD ainsi que les produits de vapotage que nous vous proposons sur Place du CBD sont interdits aux mineurs de moins de 18 ans.

Le CBD une molécule non-toxique à étudier de plus près

Le CBD comme nous l’avons vu est une substance non-toxique , non-psychotrope et qui ne semble pas induire un état de dépendance. Malgré ses faibles effets secondaires, on note avec le CBD de possibles interactions médicamenteuses, ce qui doit alerter les consommateurs suivant un traitement médical. Devant tous les effets potentiels du CBD, il est également important de rappeler que les produits au CBD ne sont pas considérés comme des médicaments, qu’ils ne sont pas des produits miracles et qu’ils ne doivent pas servir à traiter des maladies ou remplacer un traitement médical.

Le CBD semble être un cannabinoïde aux nombreux effets utiles dans de nombreux domaines d’application, et seules des recherches plus poussées dans le domaine pourront nous montrer toute l’étendue de ses propriétés afin que nous puissions mieux le consommer.