Accueil

Guide des huiles au CBD

THC vs CBD : Quelles sont les différences ?

Le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol) appartiennent tous les deux à la même famille de molécules, les cannabinoïdes.

L’origine des cannabinoïdes

Les cannabinoïdes sont des substances chimiques existant sous trois formes distinctes :


- Les endocannabinoïdes  : ils sont produits naturellement par le corps humain, les principaux ligands endogènes sont l’anandamide et le 2-arachidonoylglycerol.
- Les phytocannabinoïdes  : ils sont produits par les plantes de la famille des Cannabaceae. On en compte plus d’une centaine dans la plante cannabis, les deux plus connus sont le THC et le CBD.
- Les cannabinoïdes de synthèse.

Ces cannabinoïdes ont tous un impact avec le système endocannabinoïde naturellement présent dans le corps humain et chez les mammifères en général.

Le CBD et le THC sont donc les deux principaux cannabinoïdes issus du cannabis et du chanvre. Pour rappel, le chanvre et le cannabis sont considérés comme une même espèce botanique, mais sont des variétés différentes ; leurs différences sont principalement du fait de nombreuses années de culture et de façonnage par la main de l’homme.

Généralement, le THC est contenu en grande quantité dans le cannabis et les variétés destinées à un usage récréatif. Le CBD est lui beaucoup plus présent dans les variétés de chanvre industriel qui ne comporte que des traces infimes de THC. Bien entendu cette règle ne se vérifie pas toujours et il existe des variétés de cannabis spécifiquement développées pour contenir une très grande concentration de CBD.

Le CBD que l’on utilise en France pour la fabrication d’huiles, e-liquides et autres produits dérivés est extrait uniquement de variétés autorisées de chanvre.

Les effets du THC vs les effets du CBD

Le THC et le CBD, même s’ils sont de la même famille, n’ont pas le même fonctionnement et n’ont donc pas les mêmes effets sur l’organisme.

Un impact différent sur le système endocannabinoïde

Avant tout il est important de découvrir le fonctionnement basique de ces deux cannabinoïdes afin de comprendre les différents effets qu’ils peuvent avoir autant sur le plan psychique que physique.

Le système endocannabinoïde (SEC) est constitué de récepteurs compatibles avec les cannabinoïdes et répartis dans le corps humain. On dénombre deux récepteurs principaux, les récepteurs CB1 sont principalement présents dans le système nerveux central mais également dans certains organes et tissus, et les récepteurs CB2 qui sont plutôt présents dans les tissus immunitaires.

Les cannabinoïdes ont un impact différent sur le système endocannabinoïde : le THC se fixe directement sur ces récepteurs, le CBD quant à lui, fonctionne de manière plus indirecte1.

Plusieurs études ont mis en avant que le CBD pouvait bloquer l’enzyme FAAH initialement destinée à dégrader l’anandamide (un des cannabinoïdes endogène produit par le corps), ce qui entraîne une augmentation de ce composé dans l’organisme. L’anandamide est responsable de nombreux effets impactant la mémoire, les émotions, mais également la régulation de l’alimentation de la motivation et du plaisir.

Le CBD peut également se lier aux récepteurs TPRV1, généralement activés par des molécules comme la capsaïcine présente dans le piment, qui peuvent avoir une incidence sur la perception de la douleur, l’inflammation et le contrôle de la température corporelle.

Le CBD peut également activer les récepteurs de l’adénosine responsable de la régulation des fonctions cardio-vasculaires.

A de fortes doses, le CBD peut également activer le récepteur de la sérotonine 5-HT1A et peut avoir un impact sur l’appétit, le sommeil et avoir des effets antidépresseurs.

Les différents effets

Le Tétrahydrocannabinol

Le THC est un composé aux effets psychotropes, c’est-à-dire que la molécule affecte directement le système nerveux central et modifie les sensations de perceptions et induit des modifications comportementales.

Le THC entraîne généralement un effet de « défonce » parfois euphorisant et peut modifier l’attention et la réactivité du consommateur. Le THC peut, à fortes doses entraîner l’apparition de crises d’anxiété et de « bad trip » pouvant être dangereux. Avec le THC il existe également un risque de dépendance principalement lié à une consommation régulière ; cette dépendance aura tendance à être plus psychologique que physique.

Dans certains pays, le THC est utilisé dans le domaine médical, principalement dans le traitement des douleurs.

Le Cannabidiol

Le CBD, lui n’est pas considéré comme une substance psychotrope et n’induit pas d’effet « planant ».

Le CBD est généralement utilisé pour ses propriétés anti-stress, et anti-inflammatoire, et même si cette molécule n’est pas à proprement parler psychoactive, elle peut avoir un impact indirect sur le cerveau. Le CBD et ses applications médicales sont encore à l’étude mais il entre déjà dans la composition d’un médicament SATIVEX ayant reçu une autorisation de mise sur le marché en France. Sous la forme de compléments alimentaires ou d’e-liquides, il est généralement utilisé comme une aide face à certains maux ou symtômes.

Des statuts légaux différents pour le CBD et le THC

En France, le THC est inscrit sur la liste des stupéfiants car c’est le principe actif du cannabis, considéré comme une drogue. Le cannabis est donc très réglementé en France, même si certains médicaments en contenant peuvent obtenir une autorisation de mise sur le marché ; actuellement seul le médicament SATIVEX contient du THC mais il n’est pas encore disponible en France en raison d’un prix semble-t-il, trop élevé.

Le CBD est également considéré comme un composé du cannabis, mais il bénéficie d’une dérogation sous certaines conditions bien particulières. Pour pouvoir être autorisés en France, le CBD doit être extrait de certaines variétés de chanvre industriel, et les produits confectionnés à partir de cette molécule ne doivent contenir aucune trace de THC. La législation sur le CBD est assez complexe et plus restrictive en France qu’en Europe, mais permet la commercialisation et l’utilisation de produits au CBD dans de bonnes conditions.

 

Références

1 https://www.projectcbd.org/science/cannabis-pharmacology/how-cbd-works